jeudi 22 janvier 2009

BERNARD-HENRI LEVY

13 commentaires:

Trotro a dit…

Violent comme entartage !

(sinon, je viens de vous voir en homme invisible dans la Maison Close de Ruppert et Mulot, hu hu)

Anonyme a dit…

la 2.0 est un poil vicieuse.
mais qu'est ce que c'est bon!
merci mr Peeters

Anonyme a dit…

Désolé, mais là je n'y crois pas...bien au chaud dans son hôtel 5 étoiles, il ne peut pas lui arriver ce genre de chose!
Merci quand même!

Monk a dit…

Un coup de l'entartreur ?!

Anonyme a dit…

bien au chaud dans son 5 étoiles, le bhl?!
alons allons, lui, il se rend sur le terrain...darfour, ossétie... d'ailleurs, m'étonnerait pas que ce dessin soit le résultat de sa visite à gaza la semaine dernière.

portraitsaslivingdeads a dit…

Très bien.

Hellboy a dit…

ah bon ? je pensais plutôt que le lifting d'Arielle avait pété et du coup... un dommage collatéral, quoi...

Nicolas Luczkiewicz a dit…

Ca lui donne un côté Two-face, c'est sympa.

Papa Yaga a dit…

ah oui... ça sent le phosphore...

fab a dit…

c'est quoi la marque de sa ceinture??
j'veux la même, ça à l'air d'être du costo!!

Gus.tavão a dit…

from brasil: this blog is very, very, very great! congratulations! your ilustrations are fantastics!!!! good idea!!!

Trotro a dit…

On dit "entarteur" et pas "entartreur", car on dit "une tarte" et pas "une tartre" !

Monk a dit…

Très juste. Merci Toto !