samedi 27 septembre 2008

AYRTON SENNA

11 commentaires:

dear boss a dit…

ohlala, on dirait qu'il a la gerbe.
le mal des transport ?

Francky 01 a dit…

Ayrton Senna version Peeters, destroy et rock'n'roll !
Comment détruire un mythe, le rendre plus humain !!!!!

Christophe a dit…

Ouh elle est bien gore celle-ci... beurk, beurk, beurk...

dear boss a dit…

j'aimerais savoir, comment tu fais pour les traumas et blessures, tu fais dans la fantaisie ou tu te procures les rapports d'autopsies ?

joey a dit…

bin en tout cas ici, c est de la fantaisie, car senna est mort me semble-t-il d'un morceau de suspension venu percuté de plein fouet (lapalissade) son casque.

portraitsaslivingdeads a dit…

Messieurs, vous êtes trop techniques. Ces portraits ne sont à la base qu'une galéjade destinée à pratiquer l'aquarelle et à faire rire les enfants. Je ne fais appel généralement qu'à ma modeste culture générale et à celle des gens qui me font des suggestions. Et hum, technique pour technique, je crois que Senna a eu la gorge perforée par l'arbre de direction. Mais c'est mon papa qui m'a dit.

dear boss a dit…

ouais mais faudrait savoir. il a percuté de plein fouet la palissade ou un morceau de suspension ?

Francky 01 a dit…

Salut Frederik !
Ce week end, j'ai dévoré le tome I et II de "Koma" que je n'avais pas encore lu. Enorme, sublime, un régal ! Comment fait tu, avec Wazem, pour créer une histoire aussi original et puissante ? On s'attache tout de suite aux personnages. Et cet univers gris, urbain et technologique est éclairé par ces touches poétiques et oniriques ainsi que par les couleurs et le graphisme. Malgré la dureté du propos (la mère morte, la maladie de Addidas, la dur vie du père) et le mélo de l'histoire, nul pathos ni "tire-larmes" s'en dégage.
L'idée de créer un univers onirique quand Addidas a ses crises est génial. Et ces machines avec ses monstres pour s'en occuper, c'est l'âme de chaque-un ?!! "Koma" est une histoire quasi métaphysique avec, derrière la luxuriance et l'éclat des couleurs, la beauté du trait, une dureté de propos. Dur mais jamais glauque, rempli d'espoir et d'espérance.
J'ai finis les deux premiers volumes et je suis "en manque", je veux la suite, tel un "b.d junkie" ! Félicitation et merci pour me(nous) donner autant d'émotions, de tendresse et de vie.
Salut !!!!

Dam a dit…

você é um artista muito bom! SAudações do Brasil! :D

william a dit…

adorei

gugudadaltda a dit…

hey, i like a lot of all the illustrations here. but there is a little mistake here. senna died cause of the huge impact on his head. we should see his brain out of his head like a purè...